Une médium pas comme les autres...

Bien sûr je ne me souviens pas de ce que je voyais lorsque j’étais bébé. En revanche je me rappelle très bien la première fois que j’ai reçu des messages sans l’avoir demandé. J’avais 7 ans et j’ai senti une présence au dessus de mon épaule droite, je ne vois rien mais je ressens. Et depuis ce jour c’est de cette manière là qu’ils communiquent avec moi. Durant mon enfance, j’ai très souvent dit avec mes mots d’enfant, ce qui allait arriver. Pas toujours facile quand on a 10/12 ans, de comprendre ce que vous vivez intérieurement. J’ai donc très vite eu l’impression d’être différente, pas à ma place, en décalage. J’ai grandi dans un environnement cartésien et soucieux des matières scientifiques alors les messages de l’invisible…

Mon père était militaire de carrière et à l’occasion d’une mutation mes parents se sont portés acquéreurs d’une vieille maison de 200 ans. Bien sûr avec le recul et ce que je sais aujourd’hui, j’aurais immédiatement compris ce qu’il s’y passait. Mais à 14 ans, j’étais démunie et ignorante. Je ne comprenais pas pourquoi, lorsque j’étais seule dans cette maison, des pièces m’étaient interdites, impossible d’y entrer comme si je me heurtais à une paroi invisible. Et vous ne pouvais partager ça avec personne. Où encore la nuit, où j’ai eu la sensation d’être tirée hors de moi-même avec la conviction qu’il me fallait crier très fort pour qu’on puisse me sauver. Mes parents me trouveront en lévitation au-dessus de mon lit dans un état second. Nous n’avons jamais évoqué cet épisode. C’est une médium réputée qui pourra apporter un éclairage après avoir vu des photos de la maison et des membres de ma famille. Il y aurait eu des évènements dramatiques dans cette maison, longtemps auparavant et des âmes errantes sont restées là. Et c’est aussi la 1ère fois que j’entendrais que moi aussi je suis médium.

Nous apprendrons bien des années après que cette demeure a été réquisitionnée pendant la 2nde guerre mondiale et qu’il y a eu des pendaisons sur la propriété. Je comprendrais que je suis passeuse d’âme. Mais à cette époque de ma vie j’ai été incapable de les aider. D’ailleurs c’est venu 35 ans plus tard.

Je dois avouer que j’ai fait comme tout le monde j’ai essayé le Tarot de Marseille avec mes copines. Puis j’ai bien compris que je n’avais pas besoin des cartes. D’ailleurs les messages du Monde Supérieur viennent n’importe quand et n’importe où, ce qui ne rend pas la vie sociale et professionnelle, facile.

J’ai eu des grandes épreuves dans ma vie, mais je crois que c’est le lot des médiums (tous ceux que je connais ont eu un parcours personnel extrêmement difficile). Violences physiques et sexuelles, abus en tous genres, absence d’amour familial et le rejet. Puis le combat contre le cancer pendant 20 ans. Et à la naissance de mon 2nd enfant, un coma avec une expérience de mort imminente d’où je suis revenue transformée après avoir vu et senti la lumière et l’amour universels qui surpassent et n’ont rien à voir avec tous dogmes religieux.

Le divin, le céleste est partout en nous et autour de nous. Ils nous guident et nous aiment, nous laissant une chose fondamentale : le libre arbitre. La médiumnité n’est pas une science exacte, elle peut être un éclairage, un moyen d’avancer mais surtout un outil de conscience de soi. Je vois votre passé, vos lignées familiales, vos guides et ce qui peut arriver. J’essaie de vous le transmettre de la meilleure manière qui soit.

Voyance sur un thème, consultation médumnique …